Actualités

Pourquoi créer un PLUi ?

Depuis la fin des années 90, l’arrivée importante d’habitants, notamment de jeunes ménages, a considérablement fait évolué le visage du territoire. Les lotissements ont fleuri sur l’ensemble de nos communes et le territoire a dû s’adapter en termes d’équipements et d’infrastructures : création d’écoles, médiathèque, nouveau centre aquatique… afin de garantir une qualité de vie sur nos communes.

Crédits photo : Photo Aérienne Paramoteur

Crédits photo : Photo Aérienne Paramoteur

Selon les projections, cette dynamique démographique devrait se poursuivre pendant les 15 prochaines années. Le rôle des élus est donc de pouvoir créer les conditions d’un développement équilibré et pérenne pour le territoire.

Les 16 000 habitants du Pays de Blain traversent aujourd’hui les frontières communales tous les jours : activités commerciales, sportives, culturelles, déplacements domicile-travail… Un Bouvronnais peut venir travailler à Blain, un consommateur peut venir faire ses courses au Gâvre et résider à La Chevallerais. Il n’est donc plus possible de limiter la réflexion de l’aménagement d’un territoire à une commune, sans se soucier des actions engagées par les villes voisines.

Le PLUi permettra de mettre en musique l’avenir que nous souhaitons pour notre territoire. Il permettra de planifier l’aménagement des infrastructures à l’échelle de vie des habitants en définissant des zones résidentielles, commerciales, économiques sur les territoires. Ce document permettra également aux élus de réserver des terrains à des endroits stratégiques pour mettre en œuvre de futurs grands projets dans une cohérence territoriale. Outre ces planifications nécessaires, le PLUi préservera et valorisera les espaces naturels de notre territoire.

Le Conseil de Développement de la Région de Blain (CDRB), au travers de ses préconisations sur la qualité de la vie, estimait « nécessaire d’adopter un PLUi pour construire une identité commune au territoire. Au vu des réponses des habitants à l’enquête qualité de vie, le CDRB relève un besoin de rapprochement et de cohérence entre les politiques municipales. Cela permettra d’offrir des services équivalents et complémentaires sur le territoire ».

Cette vision a conforté les élus dans leur souhait d’élaborer un PLUi pour préserver la qualité de vie des habitants en imaginant ensemble, à l’échelle des quatre communes, le développement du territoire.

Un territoire solidaire

L’esprit du PLUi est d’apporter une solidarité entre nos 4 communes, car cet outil offre l’opportunité d’aboutir à un meilleur maillage du territoire, en évitant la concurrence entre les communes et en conciliant les différents enjeux d’un territoire élargi.

La complémentarité des communes sera avant tout recherchée entre habitat, déplacement, développement économique, équipements de loisirs tout en réalisant des économies de consommation de l’espace foncier disponible afin de préserver les espaces naturels, agricoles et forestiers.

La prise en compte des spécificités de nos territoires (forêt du Gâvre, canal entre La Chevallerais et Blain, château de Blain, salle culturelle à Bouvron, zones humides, etc.) doit être au cœur du PLUi. Il ne sera pas une addition des plans locaux mais bien la résultante d’un projet collectif, qui a déjà commencé à prendre racine dans le cadre d’un SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) du Pôle Métropolitain et du PLH du Pays de Blain.

Les objectifs

Ce document devra organiser le Pays de Blain et préparer l’avenir. Il permettra de définir les divers usages du territoire : type d’occupation, réserves foncières, espaces protégés. Il fixera aussi un cadre au développement urbain, au patrimoine naturel ou bâti, édictera des règles de constructibilité, de hauteur, de distance par rapport au voisin et à la rue…

Face aux dynamiques territoriales extérieures, le Pays de Blain doit construire un projet cohérent et équilibré. Lutte contre l’étalement urbain, préservation de la biodiversité, promotion de la mobilité durable, d’économie des ressources, du développement économique, valorisation du patrimoine naturel et préservation du cadre de vie… Toutes ces questions doivent être traitées au niveau intercommunal.

Rôle des communes

La compétence urbanisme est constituée de 3 volets. Le Pays de Blain a demandé la compétence « élaboration des documents d’urbanisme » lors du Conseil Communautaire du 18 mai 2016. L’instruction des autorisations d’utilisation de sols restera assurée par les services basés à Erdre et Gesvres. Quant à la délivrance des autorisations d’urbanisme, elle restera une compétence assurée par les maires de chaque commune pour garder une proximité avec les habitants.

Impact financier positif

La « mise aux normes » des PLU nécessiterait de débloquer des fonds importants au sein des quatre communes.

Grâce au PLUI, il sera possible de mutualiser les moyens techniques et financiers des communes et du Pays de Blain pour réaliser un document répondant aux exigences légales à un coût maîtrisé.