Actualités

Rapport d’activités 2016

Développement économique

Parc d’activités

La commercialisation des parcelles a été poursuivie.

Les Bluchets (Blain)

Le cabinet de Géomètres Expert BCG, installé à Blain, a déménagé pour s’installer dans la zone d’activités des Blûchets. Ils ont acheté une parcelle de 871 m2 au Pays de Blain pour implanter leur bâtiment d’une surface de 160 m2. 5 à 7 salariés travaillent dans l’agence de Blain.

Bel Air (Bouvron)

Suite à la décision du Conseil Communautaire de redimensionner l’opération et de résilier la concession d’aménagement avec la SELA, les études ont été reprises sur le nouveau périmètre. Le Pays de Blain a sélectionné une équipe composée de ADAUC Architecture et Urbanisme, A2i infra et Eau Méga Environnement pour assurer la maîtrise d’œuvre du projet. La consultation des entreprises a été lancée en décembre pour un démarrage des travaux programmé en mars 2017. Les premières parcelles seront disponibles à la commercialisation dès l’été 2017. Le parc d’activités du Bel Air offrira plus de 4 hectares cessibles avec des lots qui pourront être adaptés à la demande des entreprises et allant de 500 m² et 2Ha.

La Noë Grée (Le Gâvre)

Situé sur la route de Blain, le Parc d’Activités de La Noë Grée disposera à terme d’une surface cessible totale de 2,6 hectares. La première tranche proposera 4 500 m² pouvant être découpés à la demande. Ce parc aura vocation à accueillir des activités industrielles, de service, artisanales et de commerce de gros. Afin de mener à bien le projet, le Conseil Communautaire a validé la réalisation d’un dossier de Déclaration d’Utilité Publique. Le dossier a été établi en 2016 et l’enquête publique se déroulera en 2017 pour un démarrage des travaux au premier trimestre 2018.

Accompagnement des entreprises et animation commerciale

  • Présentation

    72 entreprises accompagnées par le Service Développement Economique (aide à l’étude de marché, à la recherche de locaux, de financements, etc…)

  • 9 entreprises artisanales qui avaient entre 1 et 3 ans ont pu bénéficier du dispositif « Accompagnement 360 degrés de l’entreprise ». La Chambre de Métiers et de l’Artisanat les a aidés à évaluer leur activité et les a épaulés dans leur développement.
  • 9 commerçants ont bénéficié d’un « Déclic numérique » avec la CCI pour avoir plus de visibilité sur le web.
  • Le Pays de Blain a proposé une année riche de rencontres et de conseils pour faire le plein d’informations aux entrepreneurs. Cinq réunions ont été organisées : les incidences des réformes sociales et fiscales liées à la Loi de Finances 2016, les dispositifs d’aides au recrutement, la nouvelle réglementation en matière énergétique et la préparation de la retraite.
  • Dans le cadre du partenariat avec Initiative Loire-Atlantique Nord8 prêts d’honneur ont été octroyés en 2016 en faveur de nouvelles entreprises implantées sur le territoire. 2016 a constitué une année particulière pour l’appui à la création, puisque ILAN a célébré son 20ème anniversaire avec près de 900 projets accompagnés. Le Pays de Blain s’est associé à ce temps fort en organisant, fin juin, au Château de Blain, un événement à l’attention des entreprises bénéficiaires des aides d’ILAN.
  • La Chambre de Métiers et de l’Artisanat a proposé des permanences le 2ème mardi matin de chaque mois à la MEEF pour répondre aux questions liées à la vie d’une entreprise et à la formation.
  • Dans le cadre du soutien à la consolidation de l’agriculture, le Pays de Blain a signé une convention de partenariat avec la Chambre d’Agriculture sur une période de 3 ans (2016-2018). L’objectif de cette convention est notamment de favoriser la transmission des entreprises agricoles et la diversification des activités.
  • Le Pays de Blain a été partenaire du Club des Entrepreneurs de la Région de Blain pour l’édition 2016 de la Foire de Blain et du Salon du Bien-Etre.

 Développement touristique

Pays touristique Erdre Canal Forêt

Le Pays touristique rassemble les Communautés de Communes d’Erdre et Gesvres, du Pays de Blain et de la Région de Nozay pour promouvoir l’offre touristique de ces territoires.  Les équipes des Offices de tourisme ont planché sur l’élaboration de nouveaux supports de communication avec un seul objectif : faire découvrir toutes les bonnes adresses du territoire aux visiteurs et aux habitants. Le Pays a ainsi sorti son premier guide touristique et lancé son site internet www.erdrecanalforet.fr.

En parallèle, les réflexions autour de l’élaboration d’un plan d’action de développement et de la création d’une structure commune se poursuivent. Le futur office de tourisme intercommunautaire, rassemblant les offices de tourismes des trois territoires, devrait voir le jour début 2018.

Sentiers de randonnée

Panneaux de départ

Les 14 circuits de randonnée que compte le territoire ont retrouvé une nouvelle jeunesse avec la mise à niveau du balisage, de la signalétique directionnelle, d’aménagements extérieurs et de sécurité. C’est l’association Blain Chemin Faisant, dans le cadre d’une convention passée en 2016 entre le Pays de Blain et le Comité Départemental de Randonnée Pédestre, qui assure les campagnes de balisage sur le territoire. C’est ainsi 150 km de sentiers communautaires qui sont reconnu à l’échelle départementale en s’inscrivant dans leur démarche qualité. Les travaux engagés vont pouvoir bénéficier de subventions du Département allant de 40 à 70 %.

Eau & Paysages

Le projet Eau & Paysages, porté conjointement par le Pôle Métropolitain et les Communautés de Communes, vise à faire émerger des projets d’espace public de qualité sur les territoires de la Métropole. Le Pays de Blain a choisi de mener une réflexion autour des chemins de promenades pour mettre en valeur ses Paysages : le Canal, La Forêt du Gâvre, le Bocage. En 2016, l’étude de faisabilité et la rédaction du plan guide ont été finalisées. Les élus communautaires ont décidé de lancer les études d’avant-projet pour les deux actions prioritaires, correspondant au maillage structurant du futur réseau doux communautaire :

  • L’aménagement d’une voie cyclable entre Bouvron et Le Gâvre traversant Blain et s’appuyant sur l’ancienne voie ferrée Saint Nazaire – Châteaubriant.
  • L’aménagement et la sécurisation du chemin de halage en créant une passerelle piétonne sous le pont de la RN 171.

Les études opérationnelles devraient se poursuivre durant toute l’année 2017 pour un démarrage des travaux par phases au premier trimestre 2018.

Emploi – Formation 

  • Atelier informatique à la MEEF

    Le dispositif des clauses sociales dans les marchés publics a permis à 15 personnes en difficultés d’accès à l’emploi de bénéficier ou de poursuivre leur contrat de travail. Sur l’année 2016, cela représente 2 130 heures de travail, dont 1 162 heures sur le marché de construction du Centre Aquatique Canal Forêt du Pays de Blain et 968 heures sur les marchés d’aménagement de la RN 171 section 5 et 8 de la Direction Départementale des routes de l’ouest.

  • La MEEF du Pays de Blain a été reconnue Point Relai Particulier Emploi par la Fédération des Particuliers Employeurs de France (FEPEM), garantissant l’accès à de la documentation et à des informations fiables sur l’emploi à domicile : contrat de travail, déclaration, rémunération, aides financières, formation professionnelle et dispositifs de protection sociale.
  • Signature d’une convention de partenariat avec le Pôle emploi de Blain dans le but de favoriser le développement économique du territoire et faciliter les mobilités professionnelles des habitants.
  • Renouvellement de la convention d’objectifs et de moyens avec l’atelier et chantier d’insertion AIRE pour la prise en charge des actions de formations sur les espaces verts de la communauté de communes et de l’accompagnement d’une personne en contrat aidé.
  • Organisation d’une réunion sur les aides aux recrutements à destination des entreprises du territoire en partenariat avec le Pôle emploi de Blain, la DIRECCTE, CAP EMPLOI et la Mission Locale Nord Atlantique.
  • 210 accompagnements réalisés auprès de personnes en questionnement sur leur projet professionnel, leurs outils et techniques de recherche d’emploi et leurs droits à la formation
  • L’Espace Public Numérique comptabilise 50 nouveaux utilisateurs en 2016. Depuis 2011, ce sont 617 personnes qui utilisent ou ont utilisé de manière régulière cet accès au numérique.
  • Mise en place en décembre 2016 d’ateliers informatiques pour aider les personnes en recherche d’emploi ou de formation, à se familiariser avec l’outil numérique.

Environnement

Gestion des déchets

  • Déchèterie de Blain

    Déchèterie de Blain – Crédits : photo aérienne paramoteur

    Un programme de rénovation des déchèteries a été acté par les élus. Des travaux importants de rénovation auront lieu en 2018.

  • Le service a collecté, tous gisements confondus, 8 936 tonnes de déchets ménagers. Ce qui porte la production d’un habitant à 548 kg par an. Une évolution à la hausse par rapport à 2015, principalement due à l’augmentation sensible des quantités de déchets apportés en déchèterie, et notamment les déchets inertes (+20%).
  • Quantité de déchets non-recyclables envoyés à Treffieux :
    • Collecte en porte-à-porte : 2 932 t (- 2%/2015)
    • Tout venant (déchèteries) : 1 344 t (+ 5%/2015)
  • Quantité de déchets recyclables (points tri) :
    • Verre : 679 t (- 5 %/2015)
    • Emballages : 262 t (+ 5%/2015)
    • Papiers, journaux, magazines : 333 t (+ 5%/2015)
  • Quantité de déchets valorisés (en matières premières) ou retraités (dépollution) :
    • Déchèteries (hors tout-venant) : 3 386 t (+ 18%/2015)

Sensibilisation et prévention

  • Optimisation de la collecte Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques : les performances de la collecte ont continué d’augmenter. La communication et le travail engagé sur les fréquences de collecte et de lutte contre le vol permettent ainsi de détourner cette année 2 fois plus de déchets électriques (105 tonnes contre 56 en 2015).
  • Sensibilisation des habitants au recyclage des vêtements usagés : les quantités récupérées par l’intermédiaire des bornes de collecte « textiles » ont permis de collecter près de 112 tonnes de vieux vêtements contre 74 t en 2015.
  • Opération «des poules pour réduire vos déchets» : en échange d’une contribution, le Pays de Blain a donné un poulailler et un couple de poules à 100 nouveaux foyers dans le but de réduire la quantité de biodéchets produits par les familles. En s’ajoutant aux 50 maisons équipées en 2015, l’opération 2016 porte ainsi le potentiel de réduction à 45 tonnes de déchets en moins par an dans les poubelles (150 kg/an/poule)
  • La 6ème  Semaine Européenne du développement Durable s’est tenue du 30 mai au 5 juin. Plusieurs animations ont jalonné la semaine avec un point d’orgue le samedi 4 juin au Château de Blain : randonnée de jardin en jardin, pique-nique partagé, poésie théâtrale, découverte des plantes, info sur les économies d’énergie, présentation d’éoliennes construites par des enfants, sensibilisation à la réparation des outils informatiques, biodiversité dans une habitation… De nombreux stands étaient tenus par des acteurs locaux (Bulles de Zinc, CIVAM, Espace Info Energie, Chemins d’avenir, TEMPO, Maison de la Forêt). La journée s’est achevée par un vélo-concert animé par Ludikénergie.
  • 13 000 sacs de caisse réutilisables ont été distribués aux commerçants indépendants en octobre 2016 sur le marché de Blain. L’interdiction des sacs plastiques à usage unique a concerné tous types de commerces, alimentaires ou non. Elle s’est déroulée en deux temps : depuis le 1er juillet 2016, sont interdits tous les sacs de caisse à usage unique gratuits ou payants d’une épaisseur inférieure à 50 μm. Au 1er janvier 2017, l’interdiction s’est étendue à tous les sacs à usage unique destinés à l’emballage des produits en vrac (fruits, légumes, viande, poisson…) dans les rayons des supermarchés, des épiceries ou au marché. Cette action a été portée par le Syndicat Mixte Nord Atlantique (SMCNA) et ses 5 communautés de communes membres en partenariat avec l’association Consommation, Logement, Cadre de Vie (CLCV).
  • Le SMCNA et les communautés de communes membres ont proposé aux habitants qui en ont fait la demande, un bon de réduction de 50 % sur la location d’un broyeur chez les loueurs conventionnés dans la limite d’une journée par foyer (ou de 2 demi-journées via 2 demandes distinctes) pour les particuliers. L’objectif de cette opération, qui se poursuite en 2017, est de réduire le tonnage de déchets verts collectés (36 000 tonnes en 2015, soit 240 kg/habitants !) sur les 17 déchèteries des 5 communautés de communes.

  Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC)

  • En 2016, le service est intervenu sur 413 installations dans le cadre de ses missions réglementaires de contrôle et de suivi des ouvrages d’assainissement privés.
  • Le taux de non-conformité sur le secteur contrôlé est passé en 4 ans de 49% en 2012 (année du précédent contrôle de bon fonctionnement) à seulement 33,8%.
  • Sur les 40 nouvelles installations d’assainissement privées mises en service en 2016, 26 concernaient la remise aux normes de systèmes défectueux (65%).

Transports

Transports scolaires

  • Découverte du garage

    2010 élèves de 36 communes ont été transportés dans les lycées et collèges de Blain, Saint-Gildas-des-Bois et Redon et dans les 8 écoles primaires du territoire.

  • Le transport est assuré par 34 cars (dont 11 en régie).
  • Sont nécessaires pour transporter les élèves :
    • du primaire du secteur : 14 cars ;
    • du secondaire de Blain : 33 cars ;
    • des lycées extérieurs : 2 cars.
  • Le service Transports scolaires a renforcé sa communication auprès des familles en 2016. Les parents sont désormais informés par SMS de tout changement imprévu faisant suite à des conditions climatiques, des travaux, des retards…
  • L’achat de 2 nouveaux cars a été lancé en 2016 pour une livraison en 2017 (avril et septembre).
  • Les élèves de CM2 du Pays de Blain ont découvert les locaux du service des transports scolaires d’octobre à mi-novembre 2016. Sur une demi-journée, ils ont été sensibilisés aux questions de sécurité dans les cars.

 Service Lila à la demande

  • 330 personnes transportées grâce au service de transport à la demande ouvert à tous. Ce transport collectif assure une prise en charge au domicile et une arrivée sur le lieu choisi dans l’une des 12 communes des régions concernées par le service ou dans l’une des 22 localités limitrophes.
  • 6 421 voyages ont été effectués sur Blain, Guémené et Saint-Nicolas-de- Redon pour un total de 2436 652 km parcourus.

Vie Educative Sociale et Sportive

Relais Petite enfance

  • Le Relais Petite Enfance a accompagné les 198 assistants maternels du territoire et les familles dans la recherche ou la contractualisation d’un mode de garde grâce à 3710 contacts pris, des réunions sur les contrats de travail, des soirées débat…

Le Relais Assistants Maternels est devenu le Relais Petite Enfance, dit RPE ! Cette nouvelle appellation correspond mieux aux services proposés en matière de petite enfance sur le territoire. Le personnel du RPE répond, en effet, à toutes questions liées aux micro- crèches, au multi-accueil, aux assistants maternels… Cette nouvelle dénomination donne donc plus de sens à ce service.

Micro-crèches

  • micro-crèche de BouvronLes trois micro-crèches de Bouvron, La Chevallerais et Le Gâvre ont accueilli 108 enfants. Les places d’accueil d’urgence sont de plus en plus utilisées. 16 familles en ont bénéficiées.
  • Des temps de rencontres avec les enfants des centres de loisirs ont été organisés.
  • Les enfants des 3 micro-crèches ont participé à une sortie en juin, dans une ferme pédagogique : découverte des animaux, poney et pique-nique.

Multi-accueil

Dans le cadre d’une réouverture d’un multi-accueil à Blain en 2017, le Pays de Blain a retenu le cabinet SPQR comme Assistant à Maîtrise d’Ouvrage afin de structurer un cahier des charges en vue de permettre de sélectionner un prestataire. Les élus et services communautaires ont déterminé les besoins et orientations du projet de fonctionnement.

Enfance jeunesse

Dans le cadre du Projet Educatif Global (PEG), le Pays de Blain et ses partenaires ont financé 11 actions émanant de 28 partenaires à hauteur de 11 000 euros.

  • Le PEG, amorcé en 2015, a continué à être mis en œuvre. Les élus ont validé les axes et orientations du PEG en février 2016. Le fil conducteur à toutes les orientations est : respect et tolérance. Le PEG s’adresse à tous les enfants et les jeunes de 0 à 30 ans ainsi qu’à leur famille. C’est donc une stratégie de prise en charge des enfants avant la scolarisation, dans, autour et hors de l’école dans le cadre d’un partenariat renforcé et ampli é avec tous les acteurs locaux. Etabli pour une durée de trois ans, le PEG répondra au plus près aux besoins de la population. Cinq champs prioritaires sont investis : promouvoir et valoriser l’engagement des 6 à 30 ans, développer les services et les équipements de proximité́, développer l’accès aux loisirs, au sport et à la culture pour tous, mobiliser le secteur associatif et les établissements scolaires, favoriser le mieux vivre ensemble et la démarche citoyenne.

Centre Socioculturel (CSC)

Le Pays de Blain soutient par le biais d’une subvention et de mises à disposition le CSC Tempo. Il compte pour la saison 2016-2017 : 307 adhérents pour le secteur adulte et famille, 210 adhérents pour le secteur jeunesse et 33 adhérents pour le secteur vie associative.

CLIC du Pays de Blain et d’Erdre et Gesvres

  • Le CLIC (Centre d’Information et de Coordination) a accompagné 743 personnes de plus de 60 ans et leurs proches sur toutes les questions liées au vieillissement.
  • 110 contacts ont été pris avec le public en situation de handicap (tout âge confondu).

Centre aquatique Canal Forêt

Après 38 ans de bons et loyaux services, la piscine des Ménussons a fermé ses portes le 3 avril 2016 pour laisser se place au nouveau Centre aquatique Canal Forêt.

  • Le Centre aquatique a ouvert le 30 septembre 2016. Il offre un large panel d’équipements pour pratiquer la natation et les activités aquatiques sur près de 2 300 mètres carrés.
  • Le centre aquatique est équipé d’un bassin sportif de 312,5 m2 et de 25 m de long, composé de 5 lignes d’eau ; d’un bassin ludique de 1550 m2 ; de lagune de jeux intérieures de 60 m2 ; d’un espace bien-être avec deux saunas et un hammam.
  • Le budget des travaux du centre aquatique s’est élevé à 6,4 millions d’euros HT.
  • 600 personnes se sont inscrites aux activités de natation lors de l’ouverture et 9 000 entrées ont été comptabilisées les 2 premiers mois.

Finances

Les travaux d’investissement 2016 ( en TTC) ………………….

  1. Construction du centre aquatique : 8 200 000 €, dont 4 541 000 € en 2016.
  2. Acquisition de matériels pour les ordures ménagères : 53 000 €
  3. Travaux courants dans les bâtiments et les zones d’activités du Pays de Blain : 59 000 €
  4. Extension de la micro-crèche de Bouvron : 112 000 €, dont 44 000  € en 2016.
  5. Remboursement du capital des emprunts : 120 000 €.

Le Pays de Blain a consacré, en 2016, un budget de 4 866 000 euros à l’investissement, financé notamment par 3 100 000 € d’emprunt. Ce programme ambitieux a pour objectif d’offrir des services performants aux habitants et de développer l’emploi par l’accueil et l’extension des entreprises. Les dépenses de fonctionnement de la collectivité se sont élevées à 6 152 000 euros.

Fiscalité

Le Conseil Communautaire a voté, le 16 mars 2016, un budget qui maintient les taux d’imposition à l’identique de ceux de 2014 et 2015 :

  • Taxe d’habitation : 7,82 %
  • Taxe foncière sur les propriétés non bâties : 2,89%
  • Taxe d’enlèvement des ordures ménagères : 16 %
  • Cotisation foncière des entreprises : 27,74 %

Projet de territoire

LEADER

Avec le programme LEADER, l’Europe va plus loin en Pays de Blain puisqu’elle a confié une enveloppe financière aux territoires pour accompagner des projets au service du développement local. Ce dispositif est conçu pour les collectivités, habitants, entreprises, agriculteurs, établissements scolaires, associations…  Les projets sont présentés à un comité composé d’élus et membres des Conseils de Développement des territoires du GAL (Groupe d’Action Local). Le Comité de Programmation se réunit plusieurs fois par an pour analyser les projets et déterminer s’ils seront aidés et à quelle hauteur, en fonction de critères définis pour répondre aux besoins identifiés dans le cadre d’une stratégie co-construite avec les acteurs locaux.

Contrat de Ruralité 

En 2016, l’Etat a lancé une nouvelle forme de partenariat avec les territoires afin de renforcer son action locale et coordonner les différents dispositifs existant pour accompagner au mieux la mise en œuvre des projets de territoire. Le Pays de Blain a été l’un des premiers EPCI du département à formaliser un Contrat de Ruralité avec la préfecture. Celui-ci décline le projet du territoire dans les champs d’intervention du contrat :

  • Revitalisation des bourgs centre,
  • attractivité du territoire,
  • cohésion sociale,
  • mobilités,
  • transition écologique,
  • accès aux services et aux soins.

Il programme, pour la période 2017-2020, les actions de la Communauté de Communes et des ommunes éligibles aux dispositifs de soutien mis en place par l’Etat (Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux, Fond de Soutien à l’Investissement Local).

PLUi valant Programme Local de l’Habitat

Soucieux de mutualiser les services pour réaliser des économies de fonctionnement, les élus du Pays de Blain se sont interrogés sur les domaines de mutualisation. Grâce à la loi ALUR (Accès au Logement et Urbanisme Rénové) qui favorise la mise en place de Plan Local d’Urbanisme Intercommunal, le Conseil Communautaire et les 4 Conseils Municipaux du territoire ont décidé du transfert au Pays de Blain la compétence « élaboration des documents d’urbanisme », dont le PLU, en 2016.  Le Conseil Communautaire a décidé en février 2017 d’élaborer un PLUi valant Programme Local de l’Habitat.

Trois années seront nécessaires pour l’élaborer. Ce document définira les enjeux du territoire au travers d’un projet d’aménagement et de développement durables et le formalisera au travers de règles d’utilisation du sol. Le PLUi aura un impact à la fois sur l’aménagement du territoire et concernera tous les habitants de par les orientations urbanistiques qui seront décidées.

PIG

Dans le cadre du PIG, l’opérateur SOLIHA Loire-Atlantique a été retenu en octobre 2015 par le Pays de Blain, pour :

  • réaliser gratuitement un diagnostic thermique des logements des ménages remplissant des conditions spécifiques (logements de plus de 10 ans, conditions de revenus…) ,
  • conseiller les habitants sur les travaux à faire et les accompagner dans la constitution de demande de subventions pour des travaux de rénovation énergétique ou de maintien à domicile.

Le Pays de Blain, avec le concours de SOLIHA et de l’Agence National de l’Habitat -ANAH- a pour objectif d’accompagner 111 ménages. Au 31 décembre 2016, près de 30 ménages du territoire ont pu bénéficier de cet accompagnement.

Projet Culturel de Territoire

Le Pays de Blain, accompagné par le bureau d’études Objectif Patrimoine, et en concertation avec le Conseil Départemental de Loire-Atlantique et les acteurs culturels du territoire a réalisé un diagnostic culturel. Ce document a été validé par les élus communautaires le 22 juin 2016.

Tout au long de l’année 2016, les élus du Pays de Blain, ont élaboré une stratégie culturelle permettant de structurer l’intervention du Pays de Blain et d’organiser les actions à mettre en place dans le cadre d’un véritable Projet Culturel de Territoire.

Communication

  • Après sa page Facebook, le Pays de Blain a ouvert un compte sur Twitter pour diffuser des infos sur la collectivité: @paysdeblain
  • Le service communication a travaillé en 2016 sur une refonte globale du site internet de la collectivité afin de le moderniser et de le rendre plus pratique. La page d’accueil plus dynamique met en avant les actualités, l’agenda, les fils d’infos des réseaux sociaux, des annuaires, des e-services… Quant à l’arborescence, elle a été complètement repensée pour faciliter les recherches des usagers.  Le site s’adapte désormais automatiquement à la taille des écrans.
  • Le Pays de Blain a souhaité mesurer la pertinence de ses outils de communication afin de pouvoir les améliorer. A cet effet, un questionnaire a été diffusé auprès de la population entre juillet et septembre 2016. Cette enquête a fait l’objet d’une synthèse.

Elus

Jacky Clouet a fait son entrée au sein du Conseil Communautaire, suite au départ d’Alain Rochefort, élu de La Chevallerais.