Conseils d’entretien

Une fosse « toutes eaux » ne peut collecter que des produits biodégradables : Eaux vannes (W.C.) et eaux ménagères (cuisines, salle de bains). Y sont à proscrire : les matières solides (plastiques, déchets de cuisine, etc…), les produits polluants (huile de vidange, peinture synthétique, produits chimiques…)

Les vidanges des boues et de matières flottantes sont effectuées au moins tous les 4 ans, pour une fosse toutes eaux ou une fosse septique (si elle est correctement dimensionnée) par une entreprise ou un organisme spécialisé́. Un certificat doit être délivré par l’entreprise précisant plusieurs informations dont le lieu de traitement des matières de vidange. Une copie de celui-ci devra être remis au S.P.A.N.C. de la Communauté́ de Communes de la Région de Blain.

Le bac dégraisseur retient les matières solides, graisses et huiles contenues dans les eaux ménagères de manière à éviter le colmatage des canalisations. La fréquence d’entretien est de deux ou trois fois par an selon les conditions d’utilisation.

Une simple vérification des regards de contrôle en amont et aval de la zone de traitement des eaux usées (épandage, filtre à sable ou tertre d’infiltration) doit être effectuée afin de constater le bon écoulement des eaux et l’absence d’accumulation des boues.

Le préfiltre est un indicateur de fonctionnement, souvent intégré dans la fosse toutes eaux, il assure la rétention des matières en suspension et la protection de l’épandage. Son entretien consiste en un changement ou lavage du matériau filtrant au moment de la vidange du système de prétraitement.

Pour avoir un bon fonctionnement du système de traitement, la circulation et le stationnement de charges sur le système sont à proscrire.

Le système d’épandage doit rester perméable à l’air et à l’eau. Pour préserver les drains, une distance suffisante pour la plantation des arbres et autres plantations doit être respectée. Il est seulement recommandé d’engazonner la surface du système de traitement.