Visite de Mme la Ministre pour la revalorisation du territoire

Vendredi 23 octobre, Jacqueline Gourault Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales s’est déplacée à Blain pour la signature de l’opération de revitalisation du territoire pour les “petites villes de demain”.

Cette convention signée entre l’intercommunalité, la ville principale, d’autres membres volontaires, l’État et ses établissements publics, a pour but de lutter contre la dévitalisation des centres-villes.

Qu’est ce que l’ORT ?

Créée par la loi portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN) du 23 novembre 2018, l’ORT (Opération de Revitalisation des Territoires) est un outil nouveau à disposition des collectivités locales pour porter et mettre en œuvre un projet de territoire dans les domaines urbain, économique et social, pour lutter prioritairement contre la dévitalisation des centres-villes.

L’ORT vise une requalification d’ensemble d’un centre-ville dont elle facilite la rénovation du parc de logements, de locaux commerciaux et artisanaux, et plus globalement le tissu urbain, pour créer un cadre de vie attractif propice au développement à long terme du territoire.

Un travail et une ambition commune reconnus par l’État

Fort des constats et enjeux soulevés sur le territoire, la Communauté de Communes de la Région de Blain et ses quatre communes membres ont souhaité s’engager dans cette démarche de manière conjointe et concertée. Cet engagement a été formalisé par un courrier adressé au Préfet de Loire-Atlantique en novembre 2019.

Un travail de construction a été mené durant neuf mois, ayant pour objectif majeur, l’action renforcée sur les centralités des quatre communes, et selon six axes d’intervention exposés ci-après :

  • LOGEMENT ET HABITAT : « Développer une offre d’habitat diversifiée au sein des centralités, en misant sur la qualité de vie et en recentrant les développements pour un territoire des courtes distances »
  • COMMERCES, EQUIPEMENTS ET ACTIVITES : « Favoriser l’offre commerciale dans les centralités et déployer une stratégie d’accueil économique et de maintien à une offre d’équipements répondant aux besoins des habitants du bassin de vie »
  • CADRE DE VIE ET ESPACES PUBLICS : « Valoriser les qualités du cadre de vie tout en requalifiant les espaces publics »
  • PATRIMOINE : « Conforter l’identité du territoire en protégeant et mettant en valeur le patrimoine bâti »
  • MOBILITES : « Améliorer l’accessibilité du territoire et favoriser les mobilités douces »
  • TRANSVERSALITÉ : « Associer les habitants à la démarche et faire de la transition environnementale un fil conducteur »

Ainsi, des périmètres opérationnels délimités sur chaque centre-bourg et un programme comportant 19 actions ont été élaborés, en partenariat avec les services de l’État et les structures institutionnelles pouvant concourir à la mise en œuvre des actions.

Conformément au principe inscrit dans cette démarche, une attention particulière a été apportée sur le volet du logement et de l’habitat. Ces actions s’appliquant sur des périmètres d’interventions différenciés devront être également abordées en lien avec les projets et les démarches situés hors des périmètres opérationnels.

Un engagement concret

La convention d’Opération de Revitalisation de Territoire (ORT) de la Communauté de Communes de la Région de Blain et de ses communes-membres est programmée sur une durée de 6 ans.

Sur l’ensemble des 19 actions proposées, le budget prévisionnel alloué est d’environ 13 M d€* dont le financement est réparti entre les communes, la communauté de communes ainsi que les partenaires financeurs de l’ORT.
Les différentes actions contribueront à l’amélioration en continue des dispositifs de politiques publiques existants, à l’approfondissement des connaissances nécessaires et préalables par le biais d’études et enfin la mise en œuvre d’actions opérationnelles.

* Ce montant correspond au total financier de différentes actions qui sont inscrites dans cette convention d’ORT. A titre d’exemple, le projet de requalification et de gestion du trafic routier du centre-ville de Blain a un coût total situé entre 4,5 et 5 millions d’€, le montant des subventions n’est pas encore connu.

Concrètement, quelques exemples des 19 actions :

  • Une étude fine sera réalisée sur le patrimoine bâti sur les périmètres communaux définis qui préfigurera la mise en place de dispositifs pour accompagner la réalisation de travaux (économie d’énergie, maintien à domicile) ;
  • Une étude prospective pour imaginer les commerces de demain dans les centres-bourgs tout en accompagnant la dynamique commerciale présente ;
  • Plusieurs études d’aménagement sur des sites stratégiques en cœur de bourg pour les communes de Le Gâvre et de la Chevallerais ;
  • Composante centrale des territoires périurbains, la mobilité sera intégrée dans les stratégies d’aménagement et notamment l’étude d’un lieu de convergence adapté aux mobilités d’aujourd’hui et de demain (vélos, voitures individuelles, bus, piétons) ;
  • A Blain, des études de recomposition du tissu urbain permettront de travailler sur la mixité d’usages (entre le logement, les commerces, les espaces de loisirs, des immeubles tertiaires …) ;

En termes de réalisations concrètes à ce jour :

  • Pour la commune Bouvron, il s’agira de poursuivre le travail engagé sur la réhabilitation d’un immeuble en centre-ville permettant de produire du logement et des cellules commerciales adaptées au besoin d’aujourd’hui ;
  • Au-delà de la poursuite des réflexions engagées sur l’aménagement urbain du centre-ville de Blain, de la réhabilitation du quartier Saint Laurent, il s’agira d’investir le secteur du port de Blain, véritable locomotive d’un développement touristique et culturel ;
  • Il est important de souligner que la convention d’ORT confère des nouveaux droits juridiques et fiscaux, qui permettront de : renforcer l’attractivité commerciale en centre-ville ; Favoriser la réhabilitation de l’habitat par l’accès prioritaire aux aides de l’Anah et l’éligibilité au Denormandie dans l’ancien ; Pouvoir expérimenter dans la conduite des projets d’aménagement comme le permis d’innover ou le permis d’aménager multisite etc..