Quand les poules s’invitent dans une maison de retraite

La maison de retraite de la Groulais a construit son poulailler avec du matériel de récupération pour accueillir des poules. Un geste citoyen qui fait le bonheur des résidents.

Chien ? Poisson ? Mouton ? Volière ? Et pourquoi pas des poules… Il y avait comme un petit manque à la maison de retraite de la Groulais. Les frères souhaitaient avoir un animal de compagnie pour égayer la vie des résidents. Après avoir opté pour divers animaux de compagnie, le choix s’est porté sur des poules dès qu’ils ont eu connaissance de l’opération « réduisez vos déchets, adoptez des poules » menée par le Pays de Blain depuis 2 ans.

Hélas, l’opération 2016 venait de prendre fin. Le frère Louis a donc décidé de mener ce projet sans aide de la collectivité. Si l’achat de poules était assez simple, il fallait surtout construire un abri pour les nouvelles venues.

 Un poulailler éco-conçu

Ce projet a été confié au frère Rémi. Il a rapidement déterminé le périmètre, combler les trous, refait le gazon. Pour le poulailler, il a dessiné les plans et l’a construit lui-même à partir de matériaux de récupération ! Entre des anciennes portes de maison et pièces diverses, le poulailler comprenant un perchoir et un plateau amovible de déjection a pris forme. Un seul achat a été nécessaire : le grillage.

 Un lieu de vie

Les poules sont nourries par les déchets produits en cuisine : épluchures, restes alimentaires… Les volatiles donnent l’occasion aux Frères de sortir dehors pour les nourrir, venir les regarder quelques instants et récupérer les œufs… Des œufs frais qui servent aux résidents à organiser des animations culinaires pour déguster de savoureuses crêpes par exemple.

Une initiative citoyenne qui mêle habilement réduction des déchets à la source, lien social et recyclage de matériaux !