Le Pays de Blain soutient la DREAL Pays de la Loire pour créer des emplois

La DREAL Pays de la Loire promeut l’insertion professionnelle des personnes en difficultés d’accès à l’emploi sur plusieurs marchés de la « RN 171 – Déviation de Bouvron ».

 En inscrivant une clause sociale d’insertion dans certains marchés de travaux de la RN 171, la DREAL Pays de la Loire a souhaité réserver un volume d’heure de travail à un public en situation d’insertion professionnelle.

Elle a été accompagnée, pour cela, par Fanny Nelson, Responsable du service Emploi- Formation et facilitatrice des clauses sociales du Pays de Blain. Sa mission consiste également à aider les entreprises titulaires à réaliser leurs engagements d’insertion et à repérer le public éligible (demandeurs d’emploi de longue durée, allocataires du RSA, jeunes de -26 ans avec peu de qualification, personnes prises en charges par le dispositif d’insertion pour l’activité économique…)

11 personnes ont bénéficié d’un contrat

Sur les marchés « Ouvrages d’art » et « Terrassement Assainissement Chaussée des 3 giratoires », plus de 3000 heures de travail ont été réalisées par 11 personnes en difficultés d’accès à un emploi.

« Le groupement d’entreprise PIGEON TP / MARC SA, chargé de la construction des ouvrages d’art du Chatel, du Pivolais et des ouvrages hydrauliques de la Farinelais, a sollicité la facilitatrice des clauses sociales du Pays de Blain pour compléter leurs équipes sur les missions de signalisation du chantier, de coffrage, de plantations et remblais ainsi que sur le suivi des travaux de terrassement et d’assainissement. 6 personnes ont bénéficié d’un contrat de travail, dont 3 pour une durée supérieure à 4 mois. L’une d’entre elles a travaillé pendant 8 mois consécutifs sur ce marché via l’intermédiaire de l’association ATRE puis de l’agence Insérim », explique Jacky CLOUET, Vice-Président du Pays de Blain en charge de l’Economie, l’Emploi et la Formation.

« Les travaux relatifs au marché des 3 giratoires ont été effectués par l’entreprise BARAZER. Le dispositif des clauses sociales a permis à 5 personnes en insertion de travailler sur ce marché, principalement pour l’entretien des espaces verts et l’aide aux travaux de maçonnerie VRD.  L’une d’entre elles a occupé la fonction de manœuvre TP pendant plus de 8 mois et a entrepris, suite à ce contrat, une formation de maçon VRD en alternance d’une durée de 3 mois avec l’AFPA » poursuit l’élu.