Economisons l’eau en période de sécheresse !

Le temps sec et chaud des dernières semaines a fait chuter les débits des cours d’eau du département de Loire-Atlantique. Cette situation a conduit le Préfet de Loire-Atlantique à prendre des mesures de limitation et d’interdiction des prélèvements dans les cours d’eau sur une majeure partie du territoire.

Ces périodes de crises où l’usage de l’eau est interdite nous rappellent qu’en temps normal, il est indispensable de faire attention à nos consommations d’eau. Pour éviter les pénuries et préserver la ressource, il convient désormais d’économiser l’eau dans notre vie de tous les jours.

Atlantic’eau, service public de l’eau potable en Loire-Atlantique, invite les usagers à être vigilants sur leur consommation d’eau potable.

Utilisons l’eau de manière raisonnable :

  • Privilégions notre consommation pour nos besoins essentiels : boisson, toilette, lavage du linge et de la vaisselle…
  • Reportons toute action utilisant de l’eau qui n’est pas indispensable.

Adoptons les bons gestes au quotidien :

  • A la maison, réduisons le débit sans négliger le confort :
  • Exploitons nos appareils ménagers en mode éco
  • Ne prélavons pas nos assiettes et plats avant de les mettre dans le lave-vaisselle
  • Privilégions la douche plutôt que le bain
  • Dans la douche ou au lavabo, coupons l’eau pendant le savonnage
  • Au jardin, soyons malins

  • N’utilisons pas l’eau potable pour l’arrosage. Récupérons l’eau de pluie ou l’eau de cuisson, une fois refroidie, pour arroser les plantes. Utilisons l’eau ainsi récupérée pour arroser en soirée ou en début de matinée en privilégiant le goutte-à-goutte ou l’arrosoir pour cibler les racines
  • Pensons à constituer un paillis au pied des plantes pour préserver l’humidité du sol (en utilisant l’herbe récupérée suite à la tonte de la pelouse par exemple)

Plus d’idées sur la page Eco-gestes du site internet d’atlantic’eau : https://www.atlantic-eau.fr/eco-gestes-maitriser-sa-conso 

 

Le Bassin versant Brière-Brivet classé en état de crise

Le bassin versant Brière-Brivet dont fait partie le Pays de Blain (80 000 ha) a été classé en état de crise comme les bassins versants des côtiers bretons ou encore de la Vilaine, niveau le plus élevé engendrant des mesures de restriction selon les usages :

  • Agricoles: interdictions ou limitations des horaires de prélèvements ou réductions volumétriques
  • Usages professionnels : interdictions ou réductions volumétriques
  • Usages des particuliers : interdiction de prélèvements (arrosage potagers, espaces verts, pelouses, remplissage piscines privées, nettoyage des véhicules, etc.)
  • Usages publics : interdictions de prélèvements (arrosage terrains de sport, espaces verts, douches de plage, etc.)

A l’échelle du bassin versant Brière-Brivet, outre l’étiage sévère observé depuis plusieurs semaines sur les cours d’eau, plusieurs conséquences sont d’ores et déjà à noter :

  • Baisse des niveaux d’eau sur les marais
  • Augmentation de la salinité
  • Risque de mortalité piscicole
  • Arrêt des manœuvres d’ouvrages hydrauliques pour le soutien d’étiage

L’arrêt des manœuvres d’ouvrages imposé par l’état de crise implique pour le SBVB l’impossibilité de soutenir des niveaux d’étiage pendant une période où les besoins sont nombreux (abreuvement, clôtures, loisirs, etc.). Il est ainsi demandé aux différents usagers de prendre les dispositions nécessaires en lien avec leurs activités (élevage, pêche, etc.).

Le SBVB continue bien entendu ses relevés de salinité hebdomadaires et restent à la disposition des acteurs et usagers du territoire pour assurer une gestion cohérente malgré le classement en état de crise.